Vous êtes ici

La rumeur de grève des autobus est complètement fausse

Le 9 février 2018

Toronto – Les négociations se poursuivent entre First Student Canada et la section locale 4268 d’Unifor qui représente les chauffeurs d’autobus de trois endroits desservant les régions de Bowmanville, Kincardine, Port Elgin, Wiarton et Owen Sound.

« Contrairement à des informations publiées ce matin, il n’y a absolument aucune possibilité de grève le 12 février. Aucun avis de date limite n’a été communiqué à l’employeur First Student, a déclaré Debbie Montgomery, présidente de la section locale 4268 d’Unifor. Unifor se concentre sur la négociation d’une entente équitable et nous sommes engagés envers cet objectif. »

Aux trois endroits, le syndicat représente 330 chauffeurs d’autobus scolaire qui sont en position légale de déclencher une grève depuis le 10 décembre 2017. Un mandat de grève a été obtenu après la tenue de votes, mais le syndicat n’a émis aucun avis. Après la date limite de décembre, le syndicat et la compagnie ont tenu plusieurs discussions de négociation et le syndicat s’attend à ce que les pourparlers continuent.

« En décembre, nous avons ratifié une convention collective avec les chauffeurs de First Student de la région de Durham, et notre objectif est de nous appuyer sur ce succès pour obtenir des hausses salariales et l’élimination des heures de conduite non payées dans ces régions additionnelles », a-t-elle ajouté.

Le syndicat affirme qu’il est déterminé à conclure une entente dans le cadre des négociations, mais si cela s’avère impossible, le syndicat communiquera toute date limite aux élèves, aux parents et au public longtemps d’avance. D’autres nouvelles sur les négociations seront fournies s’il y a lieu.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Rob Thompson, représentant aux communications d’Unifor, au numéro 647-327-9371 (tél. cell.) ou à l’adresse robert.thompson@unifor.org.