Vous êtes ici

L’élection d’un gouvernement minoritaire pourrait être avantageuse pour les travailleurs de la Colombie-Britannique

Le mercredi 10 mai 2017

Vancouver – L’élection d’un gouvernement libéral minoritaire en Colombie-Britannique signifie que les mesures législatives de grande importance requerront des discussions, des débats et de la coopération entre les élus au cours de la prochaine session législative.

« Malgré les résultats obtenus hier par notre archaïque système uninominal majoritaire à un tour, il est clair que la majorité des Britanno-Colombiens veut du changement, a déclaré Joie Warnock, directrice de la région de l’Ouest d’Unifor. Christy Clark ne peut plus continuer de diriger en monarque absolu, ce qui est une bonne nouvelle pour les travailleurs de la province. »

En attendant les résultats des seconds dépouillements, les libéraux de la Colombie-Britannique ont perdu quatre sièges et les partis de l’opposition ont réalisé suffisamment de gains pour bloquer la réélection d’un gouvernement majoritaire pour la première ministre Christy Clark. Les libéraux de la Colombie-Britannique n’ont pas obtenu la majorité simple des votes, ce qu’Unifor interprète comme un bon indicateur de leur nouveau mandat.

« Les Britanno-Colombiens ont voté pour mettre fin à l’influence des gros capitaux en politique, a expliqué Joie Warnock. Nous encourageons les nouveaux députés du Parti vert de la Colombie-Britannique à collaborer avec le NPD de la province afin que ces résultats fassent une différence pour les travailleurs. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Ian Boyko, représentant aux communications d’Unifor, à l’adresse ian.boyko@unifor.org ou au numéro 778 903 6549 (tél. cell.).