Vous êtes ici

Reconnaissance de la Journée du souvenir trans en Ontario : un pas vers la justice

Reconnaissance de la Journée du souvenir trans en Ontario : un pas vers la justice

Le 14 décembre 2017

Toronto – Unifor se réjouit de la décision des législateurs ontariens de décréter le 20 novembre « Journée du souvenir trans », laquelle est importante pour les droits de la personne, et encourage vivement les politiciens d’autres provinces à suivre leur exemple.

« Chaque personne devrait être libre d’exprimer son identité de genre, mais les transgenres font encore face à des taux élevés de violence et de discrimination en raison de leur identité, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. La reconnaissance du 20 novembre est une déclaration publique attestant que la violence est inadmissible et que les personnes transgenres, y compris les enfants, doivent être protégées de la haine. »

À l’origine, le projet de loi 74, intitulé Loi sur la Journée du souvenir trans, a été déposé par la députée néo-démocrate Cheri DiNovo en 2016, mais il a été adopté par le gouvernement de l’Ontario le mardi 12 décembre 2017. Il proclame le 20 novembre « Journée du souvenir trans » et demande à l’Assemblée législative d’observer une minute de silence pour honorer la mémoire des transgenres ayant succombé à des actes transphobes ou homophobes et à la violence fondée sur le sexe.

« Le projet de loi reconnaît que les personnes transgenres et non conformistes sexuelles se heurtent à une discrimination généralisée et systémique en Ontario et au Canada en général, a affirmé Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario. Elle se manifeste sous forme de violence ouverte, mais aussi d’obstacles à l’accès aux soins de santé, aux emplois de qualité et aux logements stables. Le 20 novembre est une journée importante pour honorer ceux et celles qui ont perdu la vie à cause de la violence et de l’oppression systémique. Nous partageons également la responsabilité de promouvoir l’équité et l’inclusion pour éviter que d’autres personnes perdent la vie. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, à l’adresse sarah.mccue@unifor.org ou au numéro 416 458 3307 (cell.).