Vous êtes ici

Unifor donne une note d’échec au programme de rétention des chauffeurs d’autobus scolaire

Le 8 mai 2018

TORONTO – Unifor, le plus grand syndicat de chauffeurs d’autobus scolaire en Ontario représentant plus de 2000 membres de la province, donne une note d’échec au programme de prime de rétention des chauffeurs conçu par l’Association ontarienne des autobus scolaires (AOAS).  

« Nous avons reçu un tollé de la part des chauffeurs qui ne seront pas admissibles pour leur part du programme provincial de 60 millions de dollars à l’intention des chauffeurs en emploi continu en raison de critères trop stricts imposés par l’AOAS », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

Le programme vise à soutenir la rétention de bons chauffeurs d’autobus scolaire, mais Unifor fait valoir que le critère d’exclusion « Absences du travail » de l’AOAS annule l’objectif premier tout en ne respectant pas l’esprit de la prime qui a été conçue au départ.

Le syndicat se préoccupe surtout du fait que les congés autorisés disqualifient les chauffeurs à l’admissibilité de la prime en vertu de ce critère. Il s’agit des congés de maladie, des congés liés aux blessures au travail, du congé parental, du congé en cas d’invalidité de courte et de longue durée, du congé de deuil, des vacances et des mesures de grève. Lorsque les chauffeurs prennent ces congés, protégés en vertu de la loi ontarienne et du Code canadien du travail, ils continuent d’être à l’emploi de l’entreprise d’autobus, mais l’AOAS a unilatéralement décidé qu’ils devaient être exclus du programme.

« Il s’agit là d’une infraction évidente au Code canadien du travail et d’une violation fondamentale des droits des travailleuses et travailleurs, a affirmé Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario. Les chauffeurs sont contraints de décider entre le fait de recevoir une prime ou de travailler en étant malade et en sacrifiant tout congé personnel. »

Unifor demande à l’AOAS d'éliminer ce critère avant de verser la première prime.  Le syndicat entend explorer toutes les options pour s’assurer que tous les chauffeurs d’autobus scolaire admissibles en Ontario aient un accès équitable à la prime pour laquelle ils ont travaillé si fort.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Kathleen O’Keefe, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse suivante kathleen.okeefe@unifor.org ou au numéro de téléphone 416-896-3303 (cellulaire).