Vous êtes ici

La date limite de déclenchement de la grève en décembre se profile à l’horizon pour les travailleuses et travailleurs des services sociaux

28 nov 2018 - 0:00

Woodstock (Ontario) – Les travailleuses et travailleurs du centre Wellkin Child & Youth Mental Wellness ont voté pour le déclenchement d’une grève si une nouvelle convention collective ne peut pas être conclue. Les 40 travailleuses et travailleurs sociaux et intervenantes et intervenants auprès des enfants et des jeunes sont membres de la section locale 302 d’Unifor et pourraient déclencher une grève le 5 décembre.

« Nos membres sont extrêmement dévoués au travail qu’ils font, offrant des services sociaux essentiels aux enfants et aux jeunes qui pourraient avoir des idées suicidaires, éprouver des problèmes de toxicomanie, vivre dans des familles où il y a de la violence ou se questionner sur leur sexualité, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. On ne peut pas s’attendre à ce qu’ils subissent les nombreuses concessions choquantes que propose cet employeur. »

La nouvelle direction du centre Wellkin Child & Youth Mental Wellness a demandé des concessions aux avantages sociaux, notamment l’élimination des prestations de soins de la vue, la réduction des cotisations au REER, ainsi qu’une réduction des droits aux congés annuels et aux congés de maladie.

« Il est extrêmement rare que des unités de soins de santé comme les nôtres fassent la grève et nous espérons ne pas en arriver là, a affirmé Nancy McMurphy, présidente de la section locale 302 d’Unifor. Les membres sont extrêmement dévoués à leurs clients et à leurs besoins. C’est certainement une période difficile pour eux. »

La convention collective a pris fin en mars 2018. Le syndicat et l’employeur rencontreront un conciliateur le lundi 3 décembre afin de négocier.

Géré par un conseil d’administration, le siège social de cet organisme communautaire est situé à Woodstock, en Ontario. Le centre offre également des services aux communautés voisines de St. Thomas, de Tillsonburg, d’Aylmer et d’Ingersoll par l’intermédiaire des écoles et de bureaux satellites.

Contrairement à la plupart des autres milieux de travail du secteur, le centre n’est pas assujetti à la Loi sur l'arbitrage des conflits de travail dans les hôpitaux de l’Ontario, laquelle ne permet pas aux fournisseurs de services essentiels de faire la grève. Au cours des 14 derniers mois, deux grèves ont touché l’Ontario : les membres de la section locale 2458 des Medical Laboratories of Windsor ont fait la grève pendant trois semaines, et les membres de la section locale 229 du Centre de santé Port Arthur de Thunder Bay ont fait la grève pendant quatre mois.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Shelley Amyotte, représentante aux communications d’Unifor, à l’adresse shelley.amyotte@unifor.org ou au numéro 902‑717‑7491 (cellulaire).