Vous êtes ici

Les membres d’Unifor et du SEFPO déclarent au gouvernement Ford : « Nous sommes prêts à intensifier la lutte »

20 fév 2019 - 0:00

TORONTO – Les travailleuses et travailleurs représentés par les plus grands syndicats des secteurs public et privé de l'Ontario ont uni leurs forces pour transmettre un message au gouvernement provincial : si les priorités du budget provincial ne changent pas, nous sommes prêts à intensifier la lutte.

Des membres d'Unifor et du SEFPO de tous les secteurs et toutes les régions de l'Ontario sont à Queen's Park cette semaine pour rencontrer des députés provinciaux et présenter une vision des services publics bien financés et du travail décent en Ontario. 

« Malgré tous les discours et les slogans, les politiques de Ford vont à l’encontre de la démocratie et de la population, a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO. Mais le pouvoir politique vient du peuple. C’est pourquoi nous avons uni nos forces. Nos syndicats connaissent les priorités de la population, nous comprenons qu'une économie forte dépend de la coopération entre les secteurs public et privé, et nous nous soutenons mutuellement. »

En plus de présenter des plans d'investissements indispensables, les membres des deux syndicats sonnent l'alarme au sujet du dangereux plan secret du PC de sous-traiter la prestation des soins de santé publics, menaçant l'accès et la qualité des soins.

« Nous ne pouvons pas nous permettre une plus grande privatisation de nos services publics ou une plus grande érosion des droits des travailleuses et travailleurs, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les travailleuses et travailleurs de l'Ontario comptent sur leur gouvernement pour investir dans des services publics solides et pour défendre de bons emplois comme ceux de l'usine de GM à Oshawa. Nous sommes ici pour nous assurer que Ford comprenne le message. »

Les syndicats – qui représentent ensemble plus de 300 000 travailleuses et travailleurs ontariens – demandent à tous les politiciens d'écouter les travailleuses et travailleurs à temps pour le prochain budget provincial.   

« L'élan prend de l'ampleur, a déclaré Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario d’Unifor. Les membres d'Unifor savent qu'il est possible de bâtir une province plus équitable, mais il faudra que le gouvernement reconnaisse enfin que les Ontariennes et Ontariens n'acceptent pas leurs plans trompeurs et leurs attaques contre les droits des travailleuses et travailleurs. » 

« L'ordre du jour de Ford n'est pas ce pour quoi les gens ont voté, et nos membres, comme la plupart des Ontariennes et Ontariens, sont profondément préoccupés, a déclaré M. Thomas Les gens sont unis, nos membres sont unis et nous sommes déterminés à bâtir des collectivités plus solides. Ford devrait le savoir, nous n’abandonnerons pas. Jamais. »

En décembre 2018, les syndicats ont formé une alliance en réponse aux attaques du gouvernement conservateur provincial.  

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec :

Pour Unifor : Sarah McCue, représentante nationale aux communications d’Unifor, au numéro 416‑458‑3307 (tél. cell.) ou à l’adresse sarah.mccue@unifor.org.

Pour le SEFPO : Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931