Vous êtes ici

Unifor fait une offre pour régler la grève au centre de santé

Le 9 août 2018

THUNDER BAY – Unifor a présenté une offre au Centre de santé Port Arthur pour régler la grève déclenchée il y a 124 jours par 65 femmes, membres de la section locale 229 d’Unifor.

« Cette offre est équitable pour les deux parties et, qui plus est, elle paverait la voie à une réouverture rapide du Centre de santé pour que les patients puissent obtenir les soins dont ils ont besoin, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Les médecins n’ont qu’à revenir à la table et négocier une entente finale. »

L’offre a été envoyée ce soir aux médecins qui dirigent le centre. Elle répond aux besoins de l’employeur et des membres de la section locale 229.

Pendant toute la semaine, des centaines de membres du syndicat et de la communauté de Thunder Bay, et de partout en Ontario et du Manitoba, se sont joints aux travailleuses qui protestent contre leurs faibles salaires et des conditions de travail précaires, et pour appuyer la demande faite aux médecins de revenir à la table de négociation.

Or, plutôt que de négocier, les médecins se sont adressés aux tribunaux dans le but d’obtenir une injonction qui forcerait les membres du syndicat à permettre aux patients et aux médecins de pénétrer dans l’établissement.

« La meilleure manière de rouvrir le centre de santé est de revenir à la table de négociation et de négocier une entente équitable. Nous aurions pu conclure une entente équitable déjà pour tout le temps et l’énergie consacrés en cour », a déclaré Katha Fortier, adjointe au président national.

Unifor a aussi approché l’employeur pour discuter d’un protocole de piquetage, conformément à l’ordonnance intérimaire du juge Pierre.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter la directrice des Communications d’Unifor, Natalie Clancy, à l’adresse natalie.clancy@unifor.org ou en téléphonant au 902-478-9238 (cell.).